L’optimisation énergétique

Exclusivité Terawatt : L’Optimisation énergétique

Les technologies de Terawatt développées pour les algorithmes d’optimisations (tarifaire et technique) reposent en partie sur la détection d’état énergétique, D2E, des équipements optimisés.

La transparence d’action de l’optimiseur Synapse dépend de cette D2E et son suivi, traité, exploité par nos techniciens contribue  à l’amélioration des performances d’optimisation

Parallèlement à ces fonctions premières, l’ensemble des données recueillies et mémorisées chaque seconde représente une source d’informations exceptionnelle et unique, qui, implémente la base de connaissance Terawatt. Celle-ci est le fondement de l’intelligence énergétique, source de gains importants en termes de consommation d’énergie.

 

Le génome énergétique

Ecran état equipement

L’optimiseur intègre pour ses algorithmes, le travail et l’état de chaque équipement (D2E) géré. Sur l’écran de la matrice, la demande d’énergie, réactualisée chaque seconde allume une diode verte en visualisation directe.

Séquencer le génome

Séquencer le génome

Parallèlement à ces fonctions premières, l’ensemble des données recueillies et mémorisées chaque seconde représente une source d’informations exceptionnelle unique, qui, implémente la base de connaissance Terawatt. Celle-ci est le fondement de l’intelligence énergétique, source de gains importants en termes de consommation d’énergie.

Part d’énergie maîtrisée / non maîtrisée

Part d'énergie maîtrisée / non maîtrisée

La somme des demandes d’énergie des équipements gérés (en bleu ciel) est superposée et comparée à la courbe de charge mesurée.

Ce diagramme met en évidence la part des puissances non contrôlées par l’optimiseur

 

 

 

 

EXPLOITER LE GENOME

Comprendre sa courbe de charge

Comprendre sa courbe

La mise en parallèle temporelle de la courbe de charge et de la carte du génome cible les fonctionnements et les cycles d’exploitation pour mieux réagir

(en orange, actions de l’optimiseur : on notera le très petits nombre d’actions, exactement ciblées pour un résultat idéal)

Identifier et comprendre

Identifier et comprendre les fonctionnements

Ci contre le détail de fonctionnement des matériels sur la période d’exploitation (08H00 / 14H30).

On relève :

  1. le fonctionnement continu « sans régulation » de 3 bains-marie car non couverts jusqu’au service. Le fabricant annonce 20 mn de temps de chauffe, ce qui signifie un gaspillage de près de 2H00 de chauffe injustifiée par machine….
  2. De la même façon, le Granul disk (lave batterie) est allumé, sans besoins dès 08H00.

En accord avec l’exploitant, il est facile pour Terawatt de corriger ses dérives et de générer des économies de consommations en mettant en place  des programmations horaires (dérogeables instantanément sur site, selon besoin) pour chacun des points pilotés considérés

Exploiter toutes les ressources  Exploiter toutes les ressources

La synthèse des la D2E figure dans ce tableau où sont lus par points gérés le nombre de cycles du fait de la régulation ou thermostat, la durée totale d’appel d’énergie et la consommation de l’équipement. Ces données sont utilisées régulièrement par l’exploitant pour le changement des bains d’huile de friteuses, par les sous traitants d’entretien pour le nettoyage des filtres, par ex.

Une lecture directe de ce tableau permet de s’apercevoir immédiatement d’un problème de régulation sur la centrale positive…

(les équipements pilotés par contacteur sur la force sont sans D2E, donc sans données suivies

 

 

 

CROISER LES ANALYSES POUR MULTIPLIER LES GAINS

 

Croisement des analyses

Exemple d’analyses et mises en corrélation des différentes données dans un supermarché

Dans ce supermarché, sont pilotées les principales puissances inertielles : boulangerie, froid alimentaire, roof top. Dès la mise en service, l’écart entre la courbe de charge et la charge des équipements pilotés est trop importante pour que les seuls éclairages, caisses, … les justifient.

Plusieurs éléments significatifs de CVC sont identifiés (aérothermes, RAC, …) et raccordés sur l’optimiseur

Croisement des analyses 2

L’analyse du génome de ce supermarché montre :

1. une mauvaise utilisation du four, jamais arrêté, entraînant une surconsommation injustifiée et surtout onéreuse : la mise en place de la programmation horaire résout rapidement cette situation.

2. Le roof top est programmé avec des horaires de marche….qui ne s’arrêtent qu’à 22H00 alors que le magasin ferme à 19H00, soit 3 H de gaspillage  !

Ces 2 phénomènes, visibles uniquement grâce au génome cartographié par Terawatt représentent près de 4 000 kw.h indûment consommés par semaine.

En complément de l’analyse du génome de l’installation, le relevé des consommations et puissances soumises à l’expertise Terawatt démontrent des puissances basses (de nuit) hors-normes pour un supermarché. Sont rapidement identifiés les causes (aérothermes / Roof Top / Four) des ces valeurs élevées.

La mise à niveau des pilotages techniques selon les prescriptions Terawatt permet de réduire ces puissances et les consommations pour atteindre un retour sur investissement de quelques mois seulement !

 

Chronique d’une casse annoncée

Comment la D2E permet de suivre la « dérégulation » de cette centrale frigorifique depuis une intervention technique inappropriée jusqu’à la casse –inéluctable- d’un compresseur.

travail des compresseurs le 22 février

travail des compresseurs le 18 mars

travail des compresseurs le 25 mars

Le zoom (base temps 1 mn) du 25/03 montre une totale anarchie des cycles : temps de marche de moins de 10″, court-cycles non respectés…la régulation est à la dérive.

Zoom sur travail des compresseurs le 25 mars

Du 22/02 où la régulation fonctionne parfaitement (+/- 6 démarrages / heure), c’est le dérèglement total à compter du

16/03. La situation empire jusqu’au 25/03 avec près de 30 démarrages à l’heure !

<

<![if supportMisalignedColumns]><![endif]>

Evolution du
fonctionnement de la centrale positive
Cycles
On / off KW.H
22-févr. Centrale positive – Compr. 1 130 198,96
Centrale positive – Compr. 2 126 196,91
Centrale positive – Compr. 3 128 197,58
Centrale positive – Compr. 4 128 195,45
16-mars Centrale positive – Compr. 1 262 131,72
Centrale positive – Compr. 2 275 132,85
Centrale positive – Compr. 3 285 134,63
Centrale positive – Compr. 4 275 133,63
18-mars Centrale positive – Compr. 1 436 130,74
Centrale positive – Compr. 2 439 126,20
Centrale positive – Compr. 3 458 124,22
Centrale positive – Compr. 4 446 127,35
20-mars Centrale positive – Compr. 1 677 109,80
Centrale positive – Compr. 2 677 109,69
Centrale positive – Compr. 3 714 111,06
Centrale positive – Compr. 4 673 109,39
25-mars Centrale positive – Compr. 1 710 102,90
Centrale positive – Compr. 2 701 100,46
Centrale positive – Compr. 3 727 102,95
Centrale positive – Compr. 4 692 101,04

Dès le 16/06, Terawatt alerte le frigoriste sur les dysfonctionnements constatés. Sans réaction de sa part, la situation empire et se dégrade encore plus. Quand un compresseur cassa le 26/03, ce n’est pas l’exploitant qui prit en charge les coûts de remplacement…

Seul l’équipement bien connecté rend le système performant

S’assurer de la pleine performance du système dépend de la réalité des connexions de pilotage.

Ci contre, lors de la programmation et mise en service du système, il est constaté que si le lot « laverie » a raccordé ses matériels, il n’en est pas de même, malgré ses affirmations, du cuisiniste….L’optimiseur est, de fait, au quart opérationnel.

En exploitation, la télégestion Terawatt suit le bon raccordement des matériels : le défaut de détection d’état déclenche une alarme pour en avertir l’exploitant. Le système conserve ainsi toutes ses performances.

Seul Terawatt offre ce confort et cette qualité de résultats !

Intelligence énergétique : Interpréter, lire entre les courbes

Chaque année Terawatt installe puis exploite de nombreuses installations similaires : Ehpad, supermarchés, collèges,… Grâce à ce suivi sont compilés les données, les ratios, les comparatifs qui constituent la base de connaissance métier ; l’analyse d’exploitation s’appuie alors sur cette base de connaissance.

Même la courbe la plus basse  et la plus linéaire dissimule des sources de gain.

Que ce lycée appelle une puissance 10 mn stabilisée supérieure à 50 KW au milieu de la nuit du samedi au dimanche du mois d’août semble démesurée !

La base de connaissance Terawatt constituée par les installations similaires montre qu’une puissance « réaliste » serait de l’ordre de 25 KW maximum. Le double constaté implique un surcoût annuel de plus de 20 000 € !

L’intendant informé de cette situation par Terawatt a suivi les prescriptions pour mener une campagne de mesures et d’investigation. Celle-ci identifia ces dérives et réduisit les factures d’autant.

 

FONCTIONNALITES GTC

 

Parce que, hors gestion et supervision C.V.C., l’installation d’une GTC standard :

  • n’est pas toujours adaptée aux besoins,
  • pèse fortement sur des budgets restreints,
  • requiert une prise en main délicate hors personnel technique formé,

Terawatt a voulu inclure dans ses optimiseurs quelque unes des fonctionnalités GTC les plus utilisés, de compréhension et gestion intuitive, sans « prise de tête ».

Caractéristiques des fonctionnalités G.T.C. supportées par l’optimiseur Belharra :

  • Toutes les fonctions s’intègrent sur le bus Teranet pour la simplicité, l’unicité et la simplification de la mise en œuvre de l’ensemble des fonctions : un réseau unique optimiseur / GTC
  • Grâce aux performances du bus Teranet (vitesse, volume de données traitées, fiabilité, facilité de déploiement), le câblage des points se fait en local, au plus près du point traité,
  • La gestion et l’exploitation des différents points et paramètres est réalisé sur l’écran tactile 15″, pour plus de confort et d’aisance de manipulation en plus des softs PC dédiés,
  • Les gestions, modifications, acquittements des différentes fonctions sont protégés par différents niveaux de codes : même si le système est ouvert et accessible à tous, chacun reste dans son rôle et la sécurité de l’exploitation est garantie.

Fonctionnalités standards

  • Sous comptages toutes énergies : en savoir plus
  • Programmation horaires : multi séquence de base 5 mn en programme hebdomadaire, gestion des jours fériés, modification / dérogation instantanée directement, du doigt, sur l’écran tactile
Prog.horaire enseigne

Programmation des plages horaires : vert = On, Rouge = Off !

Synoptique écran des états

Synoptique écran des états

  •  Gestion d’asservissement et événementielle
  • Gestion des alarmes et défauts : état analogiques et/ou digital, hiérarchisées selon importance et priorité, acquittement avec code sécurisé, journal d’alarmes, ….
Options de programmation des alarmes

Options de programmation des alarmes

Ecran visualisation des alarmes

Ecran visualisation des alarmes

  • Enregistrement et gestion des températures